Le portrait d'Antoine Frérot
0 5 minutes 6 mois

Antoine Frérot est un chef d’entreprise français qui dirige Veolia, le leader mondial des services à l’environnement, depuis 2009. Il vient de réussir l’une des plus grandes opérations de fusion-acquisition de l’histoire industrielle française, en rachetant son rival Suez après plus d’un an de bataille. Qui est cet ingénieur polytechnicien qui a transformé Veolia en un géant de la transition écologique ?

Un parcours brillant dans le secteur de l’environnement

Antoine Frérot est né le 3 juin 1958 à Fontainebleau. Il est diplômé de l’École polytechnique en 1977 et de l’École nationale des ponts et chaussées en 1981. Il obtient également un doctorat en mécanique des fluides et co-fonde un laboratoire de recherche sur la gestion de l’eau et de l’environnement.

Il commence sa carrière comme ingénieur chercheur au Bureau central d’études pour l’Outre-Mer (BCEOM), puis devient directeur adjoint du Centre d’études et de recherche de l’École des ponts et chaussées (CERGRENE). Il rejoint ensuite le Crédit national comme responsable d’opérations financières.

En 1990, il intègre la Compagnie générale des eaux, qui deviendra Vivendi Environnement puis Veolia Environnement. Il y occupe successivement les postes de directeur général de la Compagnie générale d’entreprises automobiles (CGEA), de directeur général de Connex (la division transport du groupe), de directeur général de Veolia Eau et de directeur général adjoint du groupe.

Voici une vidéo présentant ce dirigeant :

Un PDG visionnaire et combatif

En 2009, Antoine Frérot est nommé président-directeur général de Veolia Environnement. Il doit faire face à une situation difficile, marquée par une dette élevée, une rentabilité faible et une diversification excessive. Il engage alors un plan de redressement qui passe par la cession d’actifs non stratégiques, la réduction des coûts, le recentrage sur les métiers de l’eau, des déchets et de l’énergie, et le développement à l’international.

Sous sa direction, Veolia se positionne comme un acteur majeur de la transition écologique, en proposant des solutions innovantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver les ressources naturelles, favoriser l’économie circulaire et améliorer la qualité de vie des populations.

En août 2020, Antoine Frérot lance une offre publique d’achat (OPA) sur Suez, son principal concurrent, dans le but de créer un champion mondial des services à l’environnement. L’opération suscite une vive opposition de la part de Suez, qui dénonce une tentative d’OPA hostile et met en avant les risques sociaux et concurrentiels du projet. Après plusieurs mois de bras de fer juridique et médiatique, les deux groupes finissent par trouver un accord en avril 2021, sous l’égide du gouvernement français. Veolia acquiert 86,22 % du capital de Suez pour 13 milliards d’euros et s’engage à céder une partie des activités de Suez à un consortium mené par le fonds Meridiam.

Un changement de gouvernance annoncé

Le 10 janvier 2022, Antoine Frérot annonce qu’il va céder la direction générale du nouveau groupe à sa dauphine Estelle Brachlianoff, à compter du 1er juillet 2022. Il restera président du conseil d’administration. Estelle Brachlianoff, 49 ans, est diplômée de l’École centrale Paris et a rejoint Veolia en 2005. Elle était directrice générale adjointe en charge des opérations depuis 2018. Elle devient ainsi la deuxième femme à occuper cette fonction au sein du CAC 40, après Catherine McGregor chez Engie.

Antoine Frérot explique que ce changement de gouvernance vise à préparer sa succession et à assurer la continuité du projet stratégique de Veolia. Il affirme qu’il exercera pleinement son mandat de président jusqu’en 2026 et qu’il accompagnera Estelle Brachlianoff dans la mise en œuvre du rapprochement avec Suez.

Antoine Frérot est reconnu comme un chef d’entreprise visionnaire, combatif et engagé pour l’environnement. Il a su redresser Veolia et lui donner une nouvelle dimension en réalisant le rêve d’une fusion avec Suez. Il a également su préparer sa succession en confiant les rênes du groupe à une femme de confiance et d’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *